Origines

Origine du nom : de l'ancien breton ploe, "paroisse", et de saint Maudan

logo_blason_plumaudan¤ Qui est Saint-Maudan ? Deux personnages ont été proposés. L'un vivait en Ecosse, au début du VIIè siècle, l'autre, compatriote du premier, était évêque au IXè siècle, selon Dom Lobineau. Ce même savant bénedictin émet l'opinion que Saint Maudan et Saint Maden se confondent.

¤ Une fontaine de l'époque romaine, et un sanctuaire de bois, bâti vers 800-830 à 5 kilomètres du bourg actuel, autour duquel s'est formé un village qui aurait brûlé, constituent un témoignage éloquent d'une occupation ancienne du territoire de Plumaudan.

¤ Mentionnée sous le nom de Plomaudan vers 1184 dans une charte portant accord entre l'Abbé de Saint-Mélaine et Rolland de Dinan, la paroisse de Plumaudan devint le chef lieu d'un doyenné dès 1249. Caulnes, Saint-Maden, Guenroc ou Guitté comptent parmi ses nombreuses paroisses. blason.

¤ Il a été mentionné dans des chartes, l'existence de Giquel de Plomaldan vers 1135, ainsi que Eon de Plomaldan en 1239, d'après un sceau de 1415, cette famille portait pour armes un chevron accompagné de trois oiseaux. En y ajoutant les couleurs cela pourrait constituer les couleurs de la commune.

¤ Une faible coulée qui accidente le territoire a donné son nom à l'ancien château fort de La Vallée. En 1842, Plumaudan, commune essentiellement agricole, a cédé à Saint-Maden le village de La Donnelais, et une partie du village de La Rébaudais.

Les commentaires sont fermés