Poème et poésie

Vous qui m’avez donné la vie
même un seul de vos mots me suffit
pour qu’alors me revienne l’envie
En des doux mots.
Je vous le dis Merci

O mer, o grande mer
qui fait une vaste ceinture
autour de mon pays,
reine merveilleuse de beauté,
quand paisible tu murmures
ou quand écumante tu grondes,
o mer, je t’aime !

La mer est imprévisible et sauvage
et lorsque vient l’orage
On ne peut l’approcher
les vagues sont déchaînées

La mer est sans limite et fantastique
C’est une énigme magnifique
le reflet du soleil à la surface l’ébloui
Lorsque je la vois, tout de suite, je souris
La mer est une beauté étemel
Elle est magnifique et rebelle
On ne peut la dompter
Tantôt calme, tantôt agité

La mer au vent
colorie de bleu
aux rêves parfumés
Du grand large marin
Des rochers s’embrassent
Sous les rayons de la nuit
Les vallées de vagues s’éclatent
Dans une magnifique escapade descend
Le long d’un torrent de vagues
qui déferle sur la plage sur des bancs de sable

Les commentaires sont fermés.